NANTES (44) – Basilique Saint Donatien

Un incendie spectaculaire a détruit, en juin 2015, les trois quarts du toit de la basilique Saint Donatien à Nantes. Sa restauration a débuté en janvier 2016, par la mise en sécurité du chantier : l’architecte nous a demandé d’installer 26 convergencemètres à fil au dessus des voûtains du Choeur et du Transept. Grâce à ces capteurs électroniques, nous avons pu surveiller l’affaissement des voûtes lors de la mise en place de l’immense toit parapluie et de l’étaiement des voûtes par l’intérieur de l’édifice.

Chaque valeur devait être analysée toutes les secondes pour, en cas d’affaissement important, déclencher deux alarmes sonores et prévenir par SMS les personnes concernées qu’un capteur identifiable a dépassé son seuil d’alerte.

L’instrumentation a permis au personnel du chantier de travailler en sécurité dès le début de la restauration de cet édifice du XIXème siècle. La remise en état des voûtes, de la charpente et de la toiture devrait être terminée en 2019.